V

VACANCES ENTRE AMIS EN OCCITANIE !

Une nature confidentielle en Aveyron, une expérience historique dans les Châteaux Cathares, la découverte des fonds marins à Collioure ou des vacances sportives et sauvages en Camargue : on vous embarque au cœur de l’Occitanie, pour des vacances ressourçantes à partager entre amis.

DU GLAMPING

EN AVEYRON

En Aveyron, laissez-vous charmer par les plateaux calcaires, les vallées entre lesquelles coulent des rivières et les paysages si sauvages de l’Aubrac ou du Larzac. Que vous soyez féru de sport en plein air, amateur de bonne gastronomie, amoureux de culture et de patrimoine, ou simplement que vous ayez envie de repos au vert, il y en a pour tous les goûts.

Millau, et un saut en parapente

Viaduc de Millau.
© Eiffage CEVM
Foster + Partners – D. Jamme

Un petit tour au Viaduc de Millau s’impose. On le découvre depuis l’un des nombreux points de vue aménagés, on l’observe depuis un canoë sur les eaux du Tarn, on le survole en parapente et on le franchit au volant de sa voiture, c’est toujours une expérience unique. Son blanc immaculé, ses piliers élancés et son immensité lui confèrent quelque chose d’exceptionnel ! Partez faire un tour de parapente et arrêtez le temps l’espace de quelques minutes. Vous surplomberez le Tarn, le viaduc, les falaises, une expérience magique !

Le soir, rendez-vous au Château de Creissels pour goûter à une cuisine savoureuse entre amis, avant d’aller vous ressourcer pour la nuit en pleine nature dans les cabanes perchées de La Cachette.

Le Larzac à cheval et un tour à Roquefort

Plateau calcaire tapissé de rochers et de graminées, le Larzac est le plus vaste et le plus méridional de tous les causses. Pour visiter l’endroit, rien de mieux que la randonnée à cheval. Les paysages s’y prêtent parfaitement et cela procure une vraie sensation de liberté. Prenez le temps aussi de visiter une cave où s’élabore le Roquefort. Vous comprendrez alors la formation des fleurines, ces cheminées naturelles qui ventilent les cavités et permettent l’affinage du Roquefort.

Passer du temps à Conques et dormir sous une tente

Conques est le village à ne pas manquer en Aveyron. Le bourg compte parmi les plus beaux villages de France avec ses maisons médiévales à colombages et ses toitures en lauzes. Passage obligé à l’abbatiale Sainte-Foy pour admirer la façade couleur miel. N’hésitez pas à entrer pour observer les étonnants vitraux de Pierre Soulages. Le soir, pourquoi ne pas s’installer pour les vacances dans de jolies tentes canadiennes ? Dans ce camping insolite, vous aurez pour cadre, une belle forêt de châtaigniers et le chant des hulottes pour vous endormir !

L’Aubrac en quad bike, et le canyon de Bozouls

Partez découvrir le trou de Bozouls. Sur le balcon panoramique de la place de la mairie de Bozouls, les maisons agrippées au bord du précipice vous donneront le vertige. Il faut dire que 100 mètres en dessous se trouve l’une des plus belles curiosités naturelles de l’Aveyron : le canyon de Bozouls. Pendant des millénaires, la rivière Dourdou a creusé ce gouffre de 400 m de diamètre en forme de fer à cheval.

Puis allez pédaler en quad bike, ce vtt à quatre roues vous permettra d’observer les beaux paysages de l’Aubrac. Ici pas de moutons, mais de magnifiques vaches au milieu de paysages âpres et solennels qui rappellent l’Écosse. Détour obligé pour dîner au restaurant Le Suquet et goûter à la gastronomie de Sébastien Bras, avant d’aller tester les tentes safaris du camping Étang Du Camp.

Rando gourmande à vélo électrique à Najac et une nuit dans les étoiles

Partez à la rencontre des producteurs de Najac à vélo électrique. Vous traverserez de jolies petites routes avec des superbes panoramas sur la vallée. Les producteurs vous feront goûter leurs produits, issus de petites exploitations.

Pour observer les étoiles, il faudra expérimenter les bulles de Somn’en bulle, un concept original où vous dormirez la tête dans les étoiles ! Une expérience unique dans un cadre fabuleux !

DE LA PLONGÉE

à ACOLLIOURE

Adossé aux Pyrénées, les pieds dans la méditerranée, non loin de la fron- tière espagnole, Collioure est le village phare du Pays Catalan. Un vrai coin de paradis qui a gardé son authenticité, au fil des années !

Collioure.
© Christine Chabanette CRT Occitanie

Flâner dans Collioure et contempler le coucher de soleil depuis le Fort Saint-Elme

Venir à Collioure, c’est tout d’abord s’imprégner de son ambiance, se promener dans ses ruelles gorgées de soleil, et pousser la porte de son église Notre Dame des Anges. Son joli clocher au dôme rose, adossé à la mer, servait autrefois de phare aux bateaux.
À quelques pas de là, se situe le quartier du Mouré avec ses jolies ruelles fleuries. Jadis, ce quartier était le fief des pêcheurs. Il est devenu maintenant un joli labyrinthe de rues colorées.

N’hésitez pas à vous éloigner des rues touristiques et à prendre les ruelles qui vous conduiront vers des maisons fleuries et des vues merveilleuses sur la baie.

Le soir, rendez-vous au Fort Saint-Elme pour admirer le coucher du soleil sur Collioure et les vignes ! Nous vous conseillons de chausser des baskets et d’emprunter le sentier qui mène à cette forteresse. En une quarantaine de minutes, vous atteindrez le sommet et vous serez subjugués par le panorama exceptionnel !

Partez plonger dans le Parc Naturel Marin

Ici, pas besoin d’aller au bout du monde pour plonger. La région regorge de sites de plongée sous-marine exceptionnels. Embarquez pour le mythique spot de la Moulade.

Rendez-vous avec étoiles de mer, oursins, éponges verongia et murènes. Vous pourrez même tomber sur quelques hippocampes cachés entre les algues ou un banc de barracudas. Une véritable randonnée sous-marine qui vous montrera la biodiversité extraordinaire que l’on trouve dans le Parc naturel marin du golfe du Lion.

Une journée en voilier

Si vous avez envie de découvrir la navigation, nous vous invitons à partir en mer à bord d’un joli voilier. Aux commandes, un capitaine et pour ceux qui le désirent, la possibilité de manœuvrer et barrer le voilier. Le programme : une journée à naviguer au large de la côte Vermeille, une baignade au calme dans une jolie crique et même une petite séance de paddle !

Se reposer sur les plus jolies plages

L’Anse de Paulilles.
© Nicolas Castets – Spad drone

Entre Port Vendres et Banyuls, au détour d’un énième lacet, un creux dans les derniers contre- forts des Pyrénées, a dessiné l’Anse de Paulilles. Dans cette crique protégée par les rochers, où la transparence de l’eau est une invitation à la baignade, il suffit de mettre un masque et un tuba pour aller observer la faune et la flore aquatique. Juste à côté, l’ancienne dynamiterie Nobel a été réhabilitée. Aujourd’hui, s’y cache un atelier de restauration de barques qui sent bon le bois et l’artisanat.

Principalement connue des gens du coin, la plage de l’Ouille est réputée pour sa tranquillité, sa vue et son isolement. Sur cette plage confidentielle, on se prête au farniente. N’oubliez pas votre parasol, il n’y a pas le moindre coin d’ombre.

SENTINELLES DE MONTAGNE

LES CHÂTEAUX CATHARES

Une envie de nature, de paysages authentiques, et de lieux historiques, les châteaux cathares sont faits pour vous ! Ici vous pourrez combiner activité physique, culture et baignade dans de belles rivières ! On vous prévient, les châteaux cathares se méritent et il ne faut pas avoir peur de grimper et de muscler vos jambes !

Pique-nique aux châteaux de Lastours

Ce n’est pas un mais quatre châteaux qui forment Lastours. Implantés sur les premiers contreforts de la Montagne Noire, l’endroit est exceptionnel !
Ici vous vous promènerez en mêlant histoire, marche et grand air. Nous vous conseillons d’enfiler de bonnes chaussures car il ne vous faudra pas moins de deux heures pour atteindre les quatre jolies citadelles. La montée est un peu hardie mais le jeu en vaut la chandelle : au sommet un véritable trésor se dévoile à vous.

En route pour le château de Peyrepertuse et les gorges du Verdouble

Le château de Peyrepertuse.
© Philippe Benoist Images Bleu Sud

Construit à 796 mètres d’altitude, cette citadelle du vertige épouse la falaise, avec au sommet le donjon Sant Jordi qui surveille la plaine. En une vingtaine de minutes, vous atteindrez la cime mais attention, l’ascension est rude ! L’effort sera vite récompensé : sur la crête, une vue extraordinaire s’offrira à vous ! L’accès difficile permet de se rendre compte de la prouesse architecturale de l’époque.

Après la visite du château, rendez-vous aux gorges du Verdouble. Un endroit pour les amateurs de baignade en eaux vives. L’eau s’y écoule par une succession de cascades, et vasques plus ou moins profondes. Un endroit parfait pour s’installer avec de la bonne charcuterie, du fromage et quelques délicieuses tomates pour un pique-nique sur le pouce !

Le château de Quéribus et les gorges de Galamus en canyoning

Les Gorges du Verdouble.
© Philippe Benoist Images Bleu Sud

Direction le château de Quéribus. À proximité immédiate de la frontière espagnole, il garde le col du Grau de Maury qui permet de passer de France en Espagne. Le site est grandiose avec une vue à 360 degrés de la mer à la montagne. Une alliance de nature et de vieilles pierres donne au lieu une puissance incroyable !

Après la visite du château, partez pour les Gorges de Galamus. Sur quelques kilomètres une étroite route serpente dans la montagne avec en contrebas la rivière. Le lieu est idéal pour s’initier au canyoning.

Visitez le château de Puilaurens et se prendre pour un spéléologue

Le château de Puilaurens.

Construit sur le mont Ardu, ce château se trouve en pleine forêt. L’accès est moins rude que pour d’autres châteaux, mais il faut tout de même grimper ! Il est hérissé de remparts à créneaux et surplombe la vallée. Le château a résisté à deux reprises aux aragonais, puis aux espagnols qui avaient mis le siège au pied de Puilaurens mais qui ont échoué. N’hésitez pas à apporter votre pique-nique et installez-vous dans la forêt au pied du château !

En début d’après-midi, filez visiter la grotte de l’Aguzou pour une randonnée souterraine. Vous cheminerez avec casque, combinaison, et lampe frontale comme de vrais spéléologues ! Ici pas d’aménagements excessifs, la grotte reste dans son état naturel ce qui permet une véritable expérience dans le monde souterrain.

DU KITE SURF

À L’ESPIGUETTE

Cet été, vous rêvez de douceur, de nature sauvage, d’activités sportives tout en étant à la mer ? Direction la Camargue avec sa jolie plage authentique et mystérieuse où il fera bon venir voir le soleil se coucher. Véritable paradis terrestre pour les amoureux de nature et d’authenticité, la Camargue offre des paysages séduisants. Ils charmeront enfants et adultes à la recherche d’un lieu de baignade naturel et les promeneurs toujours en quête de nouveaux paysages à découvrir.

La plage de l’Espiguette.
© Dominique Demouy

Du kite surf à L’Espiguette

Des dunes blanches à perte de vue, une nature sauvage et préservée, la Méditerranée pour seul horizon, vous êtes sur la plage de l’Espiguette. La plage se déroule sur dix kilomètres de long et 900 mètres de large, un véritable Sahara en miniature. Comme là-bas, des dunes en forme de croissant « barkanes » accumulent le sable et changent de place, au gré du vent.

Ici c’est le paradis des kite-surfeurs. Les jours où le vent s’installe, l’endroit est idéal. Pour les débutants, vous apprendrez le maniement de la voile sur le sable avant de vous confronter aux difficultés de la glisse, des vagues et de la météo. Pour les spécialistes, vous prendrez plaisir à ressentir les sensations nautiques et aériennes que réunit ce sport. Les jours où le vent n’est pas au rendez-vous, une balade en kayak ou paddle le long de la plage est très agréable.

Le soir, l’Espiguette est le site rêvé pour regarder le coucher du soleil, tout en sirotant un cocktail et en grignotant une planche de tapas à la paillote L’oyat !

Une balade à cheval entre dunes et marais et une après-midi à Aigues-Mortes

Les remparts d’Aigues-Mortes.
© OT Aigues-Mortes

Le matin, quand tout est encore calme et que les touristes dorment encore, partez chevaucher entre les dunes de l’Espiguette ! Vous traverserez marécages et lagunes en passant par des petits sentiers. Avec un peu de chance, vous apercevrez un vol de flamants roses et quelques hérons.

Puis direction Aigues-Mortes et ses longues murailles ! Faites le tour des remparts par le chemin de ronde où vous découvrirez la ville avec de belles perspectives sur le port de plaisance et les salins au loin. Le soir venu, on vous conseille le meilleur restaurant du coin, Le Boem, un petit joyau le long du canal à la déco bohème. Dans l’assiette, la cuisine méditerranéenne avec un parfum d’Asie est une pure merveille.

Les salins du Midi

La visite de salins vous permettra de comprendre le long cheminement du sel, de la mer à l’assiette, tout en explorant un lieu protégé et sublime. Vous pourrez observer les camelles, ces montagnes de sel scintillantes, et apercevoir de nombreux flamants roses. La couleur rose de l’eau qui contraste avec le blanc du sel est sublime. Elle permettra aux amateurs de clichés de prendre de superbes photos.

CategoriesNon classé